Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 08:11

Nous decollons a 6h30 pour un train a 7h15. Nous sautons dans un taxi car nous sommes charges. Arrives a la gare, nous retrouvons la famille "Allons voir si la terre est ronde" (famille de 6 a velo). Ils ont reussi a mettre leurs cycles dans le wagon marchandise du Transmongolien ; mais pour ce faire, ils ont quand meme passe une journee entiere munis d'un traducteur afin de les aider a rempir tous les documents necessaires !

 

P1090540


Nous quittons Ulan Bator sous la neige... et c'est parti pour 31 heures de train !

 

P1090545

 

Dans notre cabine, nous sommes en compagnie de Chris, un ecossais et Simon, un suisse-allemand. Oui, pratiquement que des occidentaux dans ce train ! On s'ecoute de la musique et regardons les court-metrages de Chris (un webdesigner !)... De temps a autre, nous rendons visite a la famille de cyclistes.

 

P1090019

(Bon, la ils n'y sont pas tous :))


Ca passe vite : les paysages du Gobi (le desert le plus aride du monde !) sont hallucinants de platitude.

 

P1090566

P1090575

P1090574-copie-1.JPG

 

Nous avons meme la chance de croiser le chemin d'antilopes du desert !

 

Une fois a la frontiere, nous changeons de bogies. La largeur des rails chinois n'etant pas la meme que celle des mongoles. Seance d'elevation pour chaque voiture et remplacement par des bogies chinois. C'est impressionnant.

 

P1090580

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 13:07

Pour notre derniere journee a Ulan Bator, nous visitons de nouveau le marche noir pour y acheter quelques souvenirs. Nous y  retrouvons Sebastien et Elodie avec qui nous passons la soiree.

Ils nous proposent d'aller dans une creperie pas trop loin... Pa trop loin pas trop loin... ! Aurel, en sandales comme toujours :), manque de perdre ses doigts de pieds dans le froid de la nuit mongole tellement nous marchons ! Impossible de la trouver cette fichue creperie. Seb fini meme par preter ses chaussettes a Aurel :)

 

P1090534(Sebastien, le bon samaritain :))

 

Finalement, c'est au bout d'une bonne heure de marche que nous parvenons enfina la creperie. Nous trinquons a notre dernier jour en Mogolie autour d'un chouchen, un chocolat chaud, un lait au miel et une biere... Eclectique :)

 

P1090535

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 08:10

(Joyeux anniversaire Mila ! Joyeux anniversaire Sylvain !)

 

 

Comme prevu, nous retournons sur la capitale. Le trajet en bus est plutot confortable et nous arrivons a 15h30 ! Encore plus rapide qu'a l'aller. Nous regagnons au plus vite notre auberge afin de poser tout notre bardas.

Nous avons le plaisir de retrouver Seb, celui grace a qui nous avons galope dans la steppe ! Lui comme nous avons besoin de faire une grosse machine a laver... Nous n'avons plus rien de propre ! Du coup, on met le minimum : short, sandalettes ! On a des look a tomber raides :)))

 

Pure french style !

(Pure french style !)


Dans cet accoutrement, on se demande comment le personnel du consulat nous recevra quand nous irons chercher nos visa chinois :)

 

P1080811

Pari tenu ! Nous avons nos passeports en poche.


Nous recroisons egalement Sebastien et Elodie, deux cyclistes avec lesquels nous avions sympathise lors de notre premier passage a Ulan. C'est l'occasion pour nous 5 de se raconter un peu nos aventures equestres puisqu'eux aussi ont fait un periple a cheval par la meme agence que nous. C'est amusant d'echanger les memes impressions, les memes deboires avec les guides... Nous dejeunons ensemble puis nous nous rendons au "black market" (rien a voir avec le marche noir comme on l'entend chez nous). C'est un gigantesque marche ou on trouve de tout, dans tous les sens. Ca vaut le deplacement ! Par contre, attention aux poches...

En soiree, nous rejoignons la famille de camping-caristes (Les Toques). Therese, Christophe et leur 4 enfants ont prevu de remonter vers la Russie pour traverser ensuite le Kazakhstan !

 

Les Toques

(Bon, la ils n'y sont pas tous...)

 


Une journee sur le blog pour rattraper nos 17 jours de retard !!!

P1080818

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 08:10

Nous avons passe une excellente nuit, de pres de 11h ! Qu'est-ce qu'on dort :) Au petit-dej, nous avons de l'ouroum, du yaourt maison et du the au lait.

 

P1080371

 ''Fourchette et sac a dos''

 

Ensuite, nous accompagnons nos hotes pour traire les vaches, faire sortir les troupeaux de l'enclos et etaler les bouses afin qu'elles puissent secher et servir de charbon au poele. Elles font un excellent combustible.
Aurel s'occupe de cette tache, ca lui va tres bien :)

Il n'est meme pas 10h mais on a l'impression d'avoir fait mille choses. La femme prepare deja le dejeuner : des pates maison, pendant que l'homme decoupe des morceaux de viande en petits des. Dawa revient finalement vers 10h30. Le repas est pret et nous le partageons avec plaisir :) C'est un regal !

Nous quittons la famille vers midi ; c'est notre dernier jour sur les selles et encore aujourd'hui, le chemin est loin d'etre formidable...

 

P1080390

 

P1080388

 

Evidemment, on fait une boucle pour arriver a Karakorum. Et c'est encore pire a l'oree de la ville : il nous fait faire tout un detour pour meubler le temps. On arrive, blases, au QG de l'agence a 15h ; on saute sur une biere bien fraiche (oui, on en a marre boire chaud) et une belle part de gateau au chocolat. Oui ca ne va pas ensemble, mais c'est pas du mouton, c'est l'essentiel :)

 

P1080333

 

On disctute des points positifs avec Xavier, puis abordons les sujets qui fachent. Le boss est plutot depite et pour cause, c'est visiblement pas la premiere fois qu'il a de mauvais retours. A la table derriere nous, deux jeunes francaises reviennent aussi d'un trek et ont quelques remontrances a faire au sujet de leur guide egalement... Ca fait du bien de savoir qu'on est pas les seuls.
Il semble que les mongoles soient de toute facon indomptables et qu'il est impossible de les contraindre a notre modele europeen... Bref, c'est pas pour ca qu'il fait un quelconque geste commercial et nous sommes franchement decu de voir qu'il avait bien conscience de tout ca avant qu'on parte, mais qu'il s'est bien garde de nous le dire...

Nous prenons enfin une douche ! C'est pas du grand confort non plus puisqu'il n'y a pas l'eau courante ici. Du coup, c'est une sorte de ballon en hauteur qui est rempli d'eau a la demande, puis chauffe. Un tuyau de douche est raccorde et la pression se fait grace a la gravite... C'est-a-dire qu'il faut s'accroupir pour que l'eau coule vraiment. Mais c'est deja enorme pour nous !

Nous dinons ensuite et nous couchons dans notre ger perso, d'assez bonne heure car demain, notre bus pour revenir sur Ulan Bator est a 10h.

 

P1080394

'' Euin '', decoration traditionnelle de toiture de ger

Moi je reve d'en ramener juste une seule a la maison, mais le Pere Fouettard ne veut pas... :(

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 08:10

Depuis que nous sommes en trek a cheval, on fait de longues nuits. La plupart du temps, on s'endort sur les coups de 21h et nous reveillons vers 8h ! On recupere bien quand la nuit n'est pas agitee :)

 

Aujourd'hui, nous sommes reveilles par un bruit de moteur hurlant : un chauffeur mongole accompagnant des touristes a voulu traverser l'Orkhon avec un mini-van :)

 

P1080355

Touriste : '' Euhhhhhhhh t'es sur ? ''

Chauffeur mongole : '' Pas probleme, pas probleme ''

  Resultat, ils sont plantes sur un ilot.

 

Dawa revient de la ger vers 9h30 et prepare les chevaux ; comme la plupart du temps, nous sommes en selle vers 10h30. On est normalement sense se diriger vers Karakorum, mais certainement pour meubler les deux jours qu'il nous reste, il nous fait faire un detour vers l'est. C'est beaucoup moins joli : nous evoluons dans un chemin encaisse entre deux montagnes, c'est tres sec et caillouteux. Nous montons vers un premier col a 2152 m ; d'en haut, la vue est quand meme plus agreable.

 

P1080359

 

Ensuite, le trace redescend a 1900 m puis grimppe de nouveau a 2040 m et la, c'est vraiment beaucoup plus chouette car on voit toutes les montagnes au loin ! C'est ici que nous faisons la pause-dej, a 13h. Le menu est toujours le meme, mais nous nous permettons quelques variantes : bouillon de poule ou de beuf, ou bien soupe en poudre pour parfumer differemment... :|


Une heure plus tard, on reprend la route en direction d'une famille en ger pour ce soir. 

 

P1080364

 

Nous arrivons a 15h30 ! Ca fait bien trop tot... 4h de pas aujourd'hui, ca ne ressemble pas a une journee normale. On sent bien que Dawa nous balade pour tuer le temps, mais maintenant que nous avons la carte, on sait qu'on n'est plus du tout sur le trace initialement prevu.

Heureusement, la famille qui nous accueille est adorbale : il y a le couple et un enfant de 4 ans. Generalement, on ne sait jamais s'il s'agit d'un garcon ou d'une fille car en Mongolie, les petits garcons sont habilles et coiffes commes des filles jusqu'a 5 ans. C'est le fait d'une croyance qui voudrait qu'il y ait une malediction sur les garcons jusqu'a leurs 5 ans. Mais la, aucun doute : ses cheuveux sont deja tres courts et quand il joue, il balance les objets, fait des accidents... Bref c'est un vrai petit gars :) Il est mignon comme tout ; je passe une bonne partie de l'apres-midi a jouer avec lui. Il a le boyau de la rigolade ! Un rien le fait partir aux eclats :) Les parents, eux, sont tres attentionnes et delicats. C'est pas courant en Mongolie.

 

P1080373

Je veux la meme vue depuis l'appart.

 

Un peu plus tard, un homme arrive a moto. C'est le mec de la ger precedente, celui qui nous avait reveille en pleine nuit. Il ramene une bouteille de vodka qu'ils se sifflent a deux avec le pere des lieux. Quelle sante ! Finalement, Dawa repart avec son pote a moto ; il va passer la soiree et la nuit la-bas. Du coup, Aurel et moi pouvons profiter pleinement de la famille et nous passons de supers moments : on a le droit a une montagnes de photos, puis a la traite des vaches (cette fois, j'ai pu essayer : c'est dur !), au rassemblement des troupeaux de chevres et moutons. C'est genial de pouvoir participer a leur vie et de ne pas etre juste la pour manger et dormir.

 

P1080377

 

Pour la nuit, on nous installe deux tapis au sol. Nous rajoutons nos matelas gonflables, ce qui intrigue beaucoup nos hotes :) Voila que le papa s'allonge dessus, n'en revenant pas de tout ce confort... On doit vraiment passer pour des chochottes ! Il est aussi tres interesse par le couteau suisse :) Quant au petit, il fait toujours le pitre, mais au moment de se coucher, plus un mot ! Quelle education ! En outre, ils dorment tous les trois dans un lit pour une personne, celui-la meme que nous trouvions trop petit pour deux. Ils sont fous ces mongoles :)

 

P1080376


Aujourd'hui, nous avons eu notre record de contraste de temperature : 32 degres d'ecart entre le jour et la nuit !

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 08:09

Enfin une nuit peinarde a 0 degres.

 

P1080568

Toc toc, y a quelqu'un ?

 

Nous voici en forme et les jambes reposees pour entamer la journee. Direction la ger ou le petit-dejeuner nous attend ; nous avons droit a deux tranches de pain et du the au lait. Et bien... c'est pas avec ca qu'on va peser lourd sur nos bourrins ! Notre guide n'a pas l'air d'une humeur enjouee contrairement a ses habitudes ; on ne sait pas pourquoi. Comme a chaque fois, les questions se mutliplient et les scenari fusent. On ne sait jamais rien de ce qu'il se passe, ce qu'il est prevu... Bref, on est la, on attend, prets a demarrer, au cas ou.

Nous ne partons que vers 11h et Dawa nous tend les renes du cheval de bat (qu'il a echange avec le sien), nous faisant signe de continuer a longer l'Orkhon. Il se dirige vers une ger pour, nous semble-t-il, soigner le cheval blesse. Du coup, on se retrouve tous les deux "comme des grands" , sans guide.

 

P1080431

 

Dawa nous rattrape environ une heure plus tard, au moment ou nous allions nous arreter pour dejeuner. Il nous mime qu'il a fait une piqure dans la plaie du canacon. Esperons que ca ne s'agrave pas d'ici la fin du sejour ! Ce midi, nous dejeunons du riz et du mouton, pour changer :) Moi, je reve d'un petit-dejeuner a la francaise et puis des fruits, des legumes et de l'eau fraiche (tout est tout le temps bouilli ici) ! Aurel, lui, reve de baguette et de camembert coulant :)

Nous continuons ensuite notre route en longeant de plus ou moins pres la riviere. C'est toujours aussi splendide.

 

P1080434

 

P1080795

Notre premier aigle

 

Le soleil se reflete en mille morceaux dans les bouillons du fleuve, les animaux s'abreuvent ou traversent le cour d'eau ; il y a quelques arbres qui ont pour certains revetuent leurs couleurs d'automne.

 

P1080436

 

Vers 17h, Dawa nous demande si on prefere dormir ce soir en tente et demain en ger, ou inversement. Sur le programme, c'est normalement demain que nous dormons en famille, pour notre derniere nuit. Mais apres tout, on se moque de l'ordre, au point ou en est... Il nous emmene pour la ger ce soir et nous quittons l'Orkhon en direction des hauteurs. Et, fait etrange, il s'arrete a mi-chemin puis, par des pirouettes incomprehensibles nous dit que finalement, on va faire la nuit en tente ce soir (on se demande si c'est vraiment un guide...). Nous voici donc a redescendre tout ce que nous venons de monter puisqu'evidemment, il n'y a pas d'eau et nous en avons besoin pour bivouaquer.

Aurel part devant, un peu sur les nerfs ; il trouve un joli coin tout pres de la riviere, parfait. On commence a planter la tente quand un mec en moto arrive et discute avec Dawa ; apparamment, ils se connaissent. Et voila qu'il nous sort quelque chose signifiant : "Bon ce soir, finalement, on dort en ger".

 

-Le hurlement primaire : "Mais laissez-moi lui mettre une claque dans la gueule !" (J.M. Bigard)-

 

Ah non, pas question ! On vient de tout deballer ! cette fois, on ne lui laisse pas le choix. Il n'a qu'a y aller lui, ca nous fera des vacances :) Et c'est ce qu'il fait, sans meme s'occuper des chevaux encore selles. Du coup, quand l'un d'entre eux s'ecroule la jambe empetree dans une rene, on fait le boulot du guide...

 

P1080341

 

P1080449

Tous les soirs, on leur met des menottes afin qu'ils ne puissent pas trop s'eloigner durant la nuit.

'' Ah on fait moins les malins !!! ''

 

Peu apres, il revient quand meme pour s'en occuper ; trop tard ! Il nous remercie et repart en nous souhaitant bonne nuit, tout sourire. Moue... pas tres pro tout ca.
Nous, on est bien content de passer la soiree tout les deux ; un bon feu, un bon repas (toujours le meme :)) et un bon the bien chaud nous feront le plus grand bien.

 

P1080346

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 08:08

Dans la famille des chocs culturels, je voudrais le mec qui deboule en pleine nuit et fait comme si personne ne dormait ! Et oui, a minuit, un bonhomme arrive en moto. Il fait nuit alors bien sur, il laisse le phare allume eclairant l'interieur de la ger, le temps de trouver l'interrupteur de la lampe, l'allume puis coupe enfin le contact de sa moto. Il s'installe, parle a Dawa (forcement reveille lui aussi), prend un bol d'airag, fume des clopes (ca, on adore etre reveille par l'odeur de la cigarette...), bref, fait comme en plein jour. La ou il y a de la gene, il n'y a pas de plaisir...


Avec Aurel, on leur laisse une heure, apres quoi nous irons planter la tente dehors ! Payer une nuit en ger pour moins bien dormir que sous notre toile, merci bien. Finalement, au bout de 3/4 d'heure, l'homme se couche avec Dawa ; au moins on est quitte : tous a 2 dans un petit lit :) Mais ils continuent de papoter... Aurel est a deux doigts de sortir ; mais nous optons d'abord pour la communication (autant que faire se peut). Entre mime et merci en mongole, Dawa comprend et... plus un mot.

Au petit matin, la facherie de la nuit etant passee, on se dit qu'apres tout, on est chez eux. Visiblement, cette attitude n'a derange que nous ; meme Dawa est encore une fois de bonne humeur ce matin. Pour nous, c'est un peu dur a supporter... mais bon, il y a bel et bien une contre-partie a leur hospitailte legendaire.

A 8h, la jeune femme et son petit garcon entrent dans la ger, elle prepare un feu tandis que le bout de chou vient se coller au monsieur de cette nuit. C'est son papa ! Les voici a 2,5 dans le lit :) Au petit-dej, nous avons droit a de la creme de lait cuite (ouroum) accompagne de fromage ; ca c'est toujours aussi bon !

 

P1080579

 

Nous demandons a Dawa vers quelle heure on part aujourd'hui et si nous pouvons jeter un coup d'oeil a la fichue carte qu'on essaie de voir depuis le debut du sejour ; car il doit l'avoir avec le detail, jour apres jour des endroits et familles dans lesquelles on est sense dormir. Voici 11 jours qu'il nous promene et qu'on a toujours rien pu verifier ; en plus Aurel se souvient un peu de ce qu'il a vu du trace initialement prevu et il est persuade que ce n'est pas ce qu'on fait. Dawa fait celui qui ne comprend pas, une fois de plus. Pour nous, c'en est trop.

 

On sort le portable pour appeler Xavier, le boss. On s'eloigne un peu pour tenter de capter un reseau... impossible ; aaah... la steppe. N'empeche qu'en revenant, la carte et les indications du programme aterrissent miraculeusement dans nos mains ! Et en y regardant bien, on a tot fait de comprendre que Dawa nous a pris le parcours a l'envers ! Evidemment sur le fond ce n'est pas grave, mais sur la forme, on a un peu la sensation d'avoir ete consideres comme des idiots. On s'apercoit qu'il a volontairement zappe les sources d'eaux chaudes ! Franchement, on est decu de lui et ca aurait tendance a nous gacher le sejour... Mais on decide de prendre sur nous pour les trois derniers jours et de continuer a jouer la carte de la sympathie avec lui. Apres tout, il y a peut-etre des elements que nous ne maitrisons pas... Et puis jusqu'a present, il a toujours ete plutot attentionne et gentil. Il nous faudra un peu de patience pour obtenir des reponses a toutes nos questions.

Concernant la journee, Dawa nous montre le cheval de bat : il est blesse a l'endroit ou reposent les sacoches ! Pour aujourd'hui, c'est donc repos. Pas de probleme ; nous de toute facon, on est pret de l'Orkhon, il fait super beau et Aurel peut pecher ; ca nous va bien. Et puis, aux vues de qu'il nous reste a faire sur la carte, trois jours devraient largement suffire !

La jeune femme de la ger se remet deja en cuisine et prepare notre plat mongole favori : des pates maison au mouton. C'est un vrai regal, d'autant que sa viande, et c'est suffisamment rare pour etre precise, n'est pas elastique du tout.

Apres ce bon repas, nous prenons quelques affaires et de quoi pecher puis marchons vers la riviere ou nous passons l'apres-midi tous les deux.

 

P1080423

 

Nous tentons d'oublier les mauvaises surprises en repensant aux bons moments et les decouvertes que nous avons eu le plaisir de pouvoir apprecier grace a ce chamboulement de programme. Le soleil est la pour nous stimuler en ce sens ; il fait tellement chaud (31 degres), qu'on se lave sans probleme au ruisseau ! On lessive meme notre linge que l'on remet mouille sur nous ; ca seche en 10 minutes.

Nous ne retournons vers la ger qu'a 18h, decides a planter la tente un peu plus loin histoire de passer une nuit convenable. Bien entendu, nous et notre diplomatie d'occidentaux menageons la sensibilite de notre hote en pretextant que le lit est trop petit pour nous deux et omettons le fait d'avoir ete reveilles en pleine nuit.

 

P1080424

Au diner, rebelotte : encore du mouton :) Nous passons ensuite un petit moment avec la famille ; il y a une petite fille toujours accrochee a sa grand-mere. L'une comme l'autre sont si belles...

 

P1080426

 

Puis vers 20h, nous profitons que chacun vaque a ses occupations pour quitter les lieux et nous emmitoufler dans notre tente. Normalement, demain, c'est reparti.

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 08:07

Cette fois, nous avons tres bien recupere et sommes prets a attaquer notre 10e journee de cheval ! Au petit-dej, un jeune berger vient discuter avec Dawa ; nous lui offrons ce que nous mangeons puis il repart...

 


P1080475

Aurel a la banane car aujourd'hui, il change de chaussettes.

Au bout de 10 jours de cheval, ca commencait a piquer les yeux !

 

Nous remballons les affaires et sommes en selle a 10h30 ; quelle ponctualite ! Nous ne cavalons qu'une demi-heure et nous arretons dans une ger ; c'est celle du berger de matin ! Dawa l'aide tout d'abord a attraper les poulains pour les attacher a une corde puis, nous sommes convies a partager un bol d'airag.

 

P1080399

Meme la moto a sa del (manteau traditionnel Mongole)

 

Le temps passe ; la jeune femme qui vit dans la ger avec le jeune berger se met a preparer le repas. Il semble que nous allons manger la. Il n'est que midi mais nos genoux sont plutot contents de ne pas etre contraints par les etriers ! Le menu du jour : mouton bouilli, pates maison et pommes de terre a l'eau. Tout cela servi dans une bassine en plastique, avec  deux couteaux et nos doigts en guise de couvert :) Aucun probleme, on devient de vrais mongoles !

 

P1080396

 

Entre ca et pas de vraie douche depuis 10 jours, on commence a etre bons. On goute a ce repas delicieux et tentons meme les boudins faits maison (faut pas mourir idiots !). Et bien, on s'attendait a ce que ce soit tres fort de gout, en fait, ca n'en a quasiment pas, ca ressemble a un chewing-gum a la viande.
Apres ce festin, tout le monde sort de la ger ; c'est l'heure de traire les juments.

 

             P1080400     P1080401

                                                                                 Futur "airag"

 

Voila surement pourquoi les poulains etaient attaches : pour qu'ils ne tetent pas tout le lait de leur mere. La technique consiste a approcher les juments de leur petit pour qu'il commence a teter, puis une fois la succion amorcee, c'est la jeune femme qui tire sur les pis et recolte le lait dans un seau. Dawa me propose d'essayer... mais c'est une blague :( Dommage, j'aurais trop voulu m'entrainer !

Nous ne reprenons les chevaux qu'a 14h, apres 3h de pause, rien que ca ! N'empeche que nos genoux nous remercient : nous enchainons 3h30 de trot/galop. Ooh les experts :) En plus, maintenant on sait meme grignotter les pignons de pin d'une main et tenir les renes de l'autre tout en trottant ! De vrai Mongole !

 

P1080495

 

Nous longeons la vallee de l'Orkhon ; le panorama est splendide. Des failles volvaniques par endroit, montagnes de cailloux a d'autres...

 

P1080404

 

 

              P1080412    P108041

 

Vers 17h30, Dawa nous designe une ger au loin en nous expliquant (toujours par des gestes) que c'est ici que nous passerons la nuit. Nous sommes plutot contents d'avoir fait une petite journee et de ne pas finir a 19h ! La famille qui nous accueille a deux autres gers un peu a l'ecart dans lesquelles elle vit. Notre yourte dispose seulement de deux lits et le minimum pour recevoir. Une jeune femme et son petit garcon passent un petit moment avec nous, puis vient une grand-mere et une petite fille, et enfin un grand-pere. En fait, tous vivent ensemble au quotidien. La jeune femme nous prepare un diner et par chance pour nous, c'est un plat que nous n'avions jamais goute jusqu'alors : du fromage fondu avec un peu de farine et du sucre. Tout ca deguste sur du pain, c'est un pur regal !

 

P1080416

 

Excessivement gras, comme a l'accoutumee, mais comme c'est bon... On y aurait jamais pense nous, a mettre du sucre dans du fromage fondu.
Pour digerer, on fait un petit tour dehors ; le petit garcon est la et nous observe. Rien de plus facile que de communiquer avec les enfants ; je lui prends la main et invente un jeu sur un tronc d'arbre couche au sol et voila, c'est parti :) Il rit et recommence un nombre incalculable de fois !

 

P1080421

 

vers 20h30, on nous montre nos lits... enfin, notre lit. On se retrouve Aurel et moi a dormir dans un, Dawa ayant pris le deuxieme.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 08:07

Nuit moyenne pour ma part ; le rhume, le vent dans la tente... Peu dormi. Aurel et Dawa, eux, plutot bien les veinards :)

 

P1080455

 

Ce matin, nous faisons une petite balade pour descendre au pied de la chute d'eau et... sans les chevaux ! Ca fait du bien de marcher un peu.

 

P1080458

("I'm your Venus..." :))

 

Apres la cascade, l'Orkhon continue son cour dans une sorte de canyon, borde d'arbres jaunissant sous le fait de l'automne. C'est vraiment tres beau ; mais etonnament, on ne se croirait plus du tout en Mongolie !

 

P1080466

 

Nous prenons quelques jolis cliches (surtout de Dawa qui adore qu'on le prenne en photo) puis poursuivons notre promenade le long de la riviere.

 

P1080463

 

Notre guide, lui, remonte au campement pour preparer les canassons.

Ce n'est que vers midi que nous reprenons le chemin de notre trace ; nous nous dirigeons a nouveau vers le village dans lequel nous avons fait les courses dernierement car nous sommes a court de gaz pour le rechaud et deux ou trois autres provisions. Du coup, on refait la meme chose que deux jours auparavant ; c'est un peu frustrant. D'autant plus que la fatigue s'est accumulee depuis ces huit derniers jours ; nous subissons des ecarts de temperatures importants (29 degres en journee - 0 degre la nuit). Les soirees et nuits en tentes sont assez difficiles a endurer avec le froid et ne parlons pas des journees de 6-7h de cheval ! Le redemarrage nous demande donc une certaine motivation qu'on a pris l'habitude de trouver dans la decouverte de nouveaux paysages.

 

P1080471

Arrives au village, on visite trois epiceries avant d'en trouver une qui vende des bouteilles de gaz. Ouf ! Il est deja 18h, nous quittons les ruelles et regagnons la steppe pour une petite heure puis plantons la tente. 

 

P1080474

(Pourtant, je vous assure, je suis en train de sourire)

 

  L'endroit n'est pas idyllique mais nous sommes trop nazes et puis, de toute facon, dans une heure il fait nuit...

 

P1080472

(Berger regroupant son troupeau)

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 08:06

Nous avons passe une bien mauvaise nuit : j'ai du attraper le rhume d'Aurel en plus d'avoir eu trop froid et une journee de 7h de canasson, mon corps n'a pas reussi a se rechauffer de toute la nuit ! Resultat, nous avons jumele nos duvets pour que je puisse me blottir contre Aurel ; lui aussi n'a donc pas vraiment pu dormir, inquiet de me voir si frigorifiee.

 

Ce n'est qu'a l'aube qu'enfin le sommeil a pu s'installe... A 6h, la montre indiquait -7 degres ! Notre record. Nous nous levons comme souvent vers 8h30 ; heureusement le soleil est deja haut et nous rechauffe un peu.

 

P1080516

 

Au petit-dej, on prepare une soupe de pates a la demande de notre guide. Pourquoi pas, on n'est pas difficiles. A 10h30, la journee de cheval commence et nous partons decouvrir les autres lacs. Le paysage est franchement magnifique ; en revanche, les lacs sont en fait de vastes marecages...

 

  P1080520

 

Seul le dernier vaut vraiment le coup d'oeil car il est entoure de roches volcaniques rouges. C'est sublime.

 

P1080530

P1080532

 

La boucle achevee, nous reprenons le chemin de la veille en sens inverse. J'espere qu'on evitera l'endroit ou j'ai valse hier :) Bien sur, Dawa nous trouve un autre passage ; on slalome entre les arbrisseaux epineux et manquons plusieurs fois de nous prendre des gifles par les branches, mais tant qu'a choisir...

Pas moins de 3h pour sortir enfin de cette galere !

 

A 13h30, on fait une pause repas. la journee etant encore une fois chargee, notre guide nous propose de sortir juste pain, confiture et gateaux. Ah d'accord, c'est l'inverse de chez nous finalement :)

Nous finissons notre demi-tour vers 16h30 pour se diriger desormais vers les chutes d'eau de l'Orkhon.

 

P1080540

 

Rien a voir avec celle du Niagara ; elle est beaucoup plus petite, mais l'environnement est si beau...

 

P1080453

 

On y arrive qu'a 18h30 ; dommage car une fois le campement installe et le diner pret, il fait deja nuit... On en profitera plus demain je suppose. Nous filons dans nos tentes apres le the, la temperature baissant instantanement des que le soleil disparait. Pour nous emmitoufler au mieux, toujours le meme rituel : bonnet, tee-shirt, gilet, pantalon polaire, chaussettes Nasa, puis drap et enfin duvet. J'espere que je n'aurai pas aussi froid que la nuit derniere !

Partager cet article
Repost0